TÉLÉCHARGER JSF 2.2 GRATUITEMENT

Les actions sont des clics sur des boutons ou des liens. Il y a deux façons de préciser un listener de type valueChangeListener sur un composant:. Pour chaque composant, il est possible de définir un ou plusieurs modèles qui se chargent du rendu de ce composant dans un contexte client particulier par exemple HTML. L’intérêt de ces modification est qu’il est maintenant possible pour un développeur d’écrire une vue JSF en utilisant du HTML pur, un avantage souvent cité par les frameworks concurrents comme Wicket. Framework de programmation Technologie web Plateforme Java.

Nom: jsf 2.2
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 58.44 MBytes

Rejoignez une communauté de plus de développeurs seniors. Une application utilisant JSF s’exécute dans un serveur d’applications contenant un conteneur web implémentant les spécifications servlet 1. Si le premier caractère est un dièse alors le lien pointe vers une ancre définie dans la même page. Il existe un grand nombre d’autres changements plus mineurs. Ces validations sont effectuées côté serveur. La valeur fournie à un attribut d’un tag pour être soit un littéral soit une expression dont le contenu devra être évalué au moment de son utilisation.

Les technologies permettant de développer des applications web avec Java ne cessent d’évoluer: Java Server Faces JSF est une technologie dont le but est de proposer un framework qui facilite et jjsf le jsd d’applications web avec Java.

Son développement a tenu compte des différentes expériences acquises lors de l’utilisation des technologies standard pour le développement d’applications web servlet, JSP, JSTL et de différents frameworks Struts, Le grand intérêt de JSF est de proposer un framework qui puisse être mis en oeuvre par des outils pour permettre un développement de type RAD pour les applications web et ainsi faciliter le développement des applications de ce type.

Ce concept n’est pourtant pas nouveau dans les applications web puisqu’il est déjà mis en oeuvre par WebObject d’Apple et plus récemment par ASP. Net de Microsoft mais cette mise en oeuvre à grande échelle fût relativement tardive.

Même si JSF peut être utilisé par codage à la main, l’utilisation d’un outil est fortement recommandée pour pouvoir mettre en oeuvre rapidement toute la puissance de JSF.

jsf 2.2

Ainsi de par sa complexité et sa puissance, JSF s’adapte parfaitement au développement d’applications web complexes en facilitant leur écriture. Les pages officielles de cette technologie sont à l’URL: Cette séparation avait déjà été initiée avec la technologie JSP et particulièrement les bibliothèques de tags personnalisés. Le rendu des composants ne se limite pas à une seule technologie même si l’implémentation de référence ne propose qu’un rendu des composants en HTML.

Le traitement d’une requête gérée par une application utilisant JSF suit un cycle de vie particulier constitué de plusieurs étapes:. JSF utilise la notion de vue view qui est composée d’une arborescence ordonnée de composants inclus dans la page. Les requêtes sont prises en charge et gérées par le contrôleur d’une application JSF en général une servlet.

Celle-ci va assurer la mise en oeuvre d’un cycle de vie des traitements en vue d’envoyer une réponse au client. Ce cycle de vie est composé de plusieurs étapes:. Java Server Faces est une spécification: Plusieurs implémentations commerciales ou libres sont disponibles, notamment l’implémentation de référence de Sun et MyFaces qui est devenu un projet du groupe Apache. Comme pour toute JSR validée, Sun propose une implémentation de référence des spécifications de la JSR, qui est la plus complète possible.

Plusieurs versions de l’implémentation de référence de Sun sont proposées:. Pour utiliser la version 1. Cette procédure sera détaillée dans une des sections suivantes. L’archive contient les bibliothèques de l’implémentation, la documentation des API et des exemples. Les exemples de ce chapitre vont utiliser cette version 1.

MyFaces est une implémentation libre des Java Server Faces qui est devenue un projet du groupe Apache.

  TÉLÉCHARGER RAI 3ROBI MP3 2013 GRATUITEMENT

Elle propose plusieurs composants spécifiques en plus de ceux imposés par les spécifications JSF. Il faut télécharger le fichier et le décompresser dans un répertoire du système.

Il suffit alors de copier le fichier myfaces-examples. Pour utiliser MyFaces dans ses propres applications, il faut réaliser plusieurs opérations. Dans chaque page qui va utiliser les composants de MyFaces, il faut déclarer la bibliothèque de tags dédiés.

En tant que telles, elles doivent avoir la structure définie par J2EE pour toutes les applications web:. Chaque implémentation nécessite un certain nombre de bibliothèques tierces pour son bon fonctionnement.

jsf 2.2

Par 2., pour l’implémentation de référence, les bibliothèques suivantes sont nécessaires:. Ces bibliothèques peuvent être mises à disposition de l’application selon plusieurs modes:.

L’avantage de la première solution est de faciliter la portabilité de l’application sur différents conteneur web mais elle duplique ces usf si plusieurs applications utilisent JSF. Les avantages et inconvénients de la première solution sont exactement à l’opposé de ceux de la seconde solution. Le choix de l’une ou l’autre est donc à faire en fonction du contexte de déploiement. Toute application utilisant JSF doit posséder au moins deux fichiers de configuration qui vont contenir les informations nécessaires à sa bonne exécution.

Librairies de composants pour JSF

Le premier fichier est le descripteur de toute application web J2EE: Le second fichier est un fichier de configuration au format XML, particulier au paramétrage de JSF et nommé faces-config.

Le plus simple est d’utiliser la servlet fournie avec l’implémentation de référence javax. Ce mapping peut prendre deux formes:. Ces URLs peuvent être de deux formes selon le mapping défini.

Dans les deux cas, c’est la servlet utilisée comme contrôleur qui va déterminer le nom de la page JSP à utiliser. Le paramètre de contexte javax. Deux valeurs sjf possibles:. Il est possible d’utiliser l’extension. Pour cela deux choses sont à faire:. Le démarrage d’une application directement avec une page par défaut utilisant JSF ne fonctionne pas correctement. Il est préférable d’utiliser une page HTML qui va effectuer une redirection vers la page d’accueil de l’application.

Il suffit alors de préciser dans le fichier web. Il est aussi possible de préciser son emplacement dans un paramètre de contexte nommé javax. Il est possible jjsf ce biais de découper le fichier de configuration en plusieurs morceaux. Ceci est particulièrement intéressant pour de grosses applications car un seul fichier de configuration peut dans ce cas devenir très gros.

Ce fichier au format XML permet de définir et de fournir des valeurs d’initialisation pour des ressources nécessaires à l’application utilisant JSF.

Ce tag peut avoir plusieurs tags fils:. Les éléments à remplacer peuvent être: Ceci n’est utile que si la version fournie dans l’implémentation ne correspond pas aux besoins et doit être personnalisée par l’écriture d’une classe dédiée. Les beans sont largement utilisés dans une application JSF notamment pour permettre l’échange de données entre les différentes entités et le traitement des événements. Les beans managés sont des javabeans dont le cycle de vie va être contrôlé par le framework JSF en fonction des besoins et du paramétrage fourni dans usf fichier jxf configuration.

Ce tag jsr trois tags fils obligatoires:. Ce tag possède deux tags fils:. Ces informations seront utilisées par JSF pour automatiser la création ou la récupération d’un bean lorsque celui-ci sera utilisé dans l’application.

Le grand intérêt de ce mécanisme est de jsv pas avoir à se soucier de l’instanciation du bean ou de sa recherche dans la portée puisque c’est le framework qui va s’en occuper de façon transparente.

Il est toujours nécessaire dans la partie présentation d’obtenir la valeur d’une donnée d’un bean pour par exemple l’afficher. JSF propose une syntaxe basée sur des expressions qui facilitent l’utilisation des valeurs d’un bean. Basiquement une expression est composée du nom du bean suivi du nom de la propriété désirée séparés par un point.

  TÉLÉCHARGER TCPMP GRATUIT GRATUITEMENT

Cet exemple affecte la valeur de l’attribut nom du bean login au composant de type saisie de texte. Dans ce cas précis, c’est aussi cet attribut de ce bean qui recevra la valeur saisie lorsque la page sera envoyée au serveur.

En fonction du contexte le résultat de l’évaluation peut conduire à l’utilisation du getter par exemple pour afficher jef valeur ou du setter pour affecter la valeur après un envoi de la page. C’est JSF qui le détermine en fonction du contexte. La notation par .22 peut être remplacée par l’utilisation de crochets. Dans ce cas, le nom de la propriété doit jsc mis entre simples ou doubles quotes dans les crochets. Ces trois expressions sont rigoureusement identiques.

Cette syntaxe peut être plus pratique lors de la manipulation de collections mais elle est obligatoire lorsque la propriété contient un point.

Internationalisation avec JSF

L’utilisation des quotes simples ou doubles est équivalente car il faut les imbriquer par exemple lors de leur utilisation comme valeur de l’attribut d’un composant. JSF définit un ensemble de variables prédéfinies et utilisables dans les expressions de liaison jdf données:. Lorsque qu’une variable est utilisée dans une expression, JSF recherche dans la liste des variables prédéfinies, puis recherche une instance dans la portée request, puis dans la portée session et enfin dans la portée application.

Si aucune instance n’est trouvée, alors JSF crée une nouvelle instance en tenant compte des informations du fichier de configuration. Cette instanciation est réalisée par un objet de type VariableResolver de l’application. Il est possible de concaténer les résultats des évaluations de plusieurs expressions simplement en les plaçant les uns à la suite des autres.

Librairies de composants pour JSF

Il est parfois nécessaire d’évaluer une expression dans le code des objets métiers pour obtenir sa valeur. Comme tous les composants sont stockés dans le FaceContext, il est possible d’accéder à cet objet pour obtenir les informations désirées.

Il est d’abord nécessaire d’obtenir l’instance courante de l’objet FaceContext en utilisant la méthode statique getCurrentInstance. Les beans de .22 backing bean sont spécialement utilisés avec JSF pour encapsuler tout jsd partie des composants d’une page et ainsi faciliter leur accès notamment lors des traitements. Ces beans sont particulièrement utiles durant des traitements réalisés lors de validations ou de gestion d’événements car ils permettent un jsr aux jxf dont ils possèdent une référence.

Dans la vue, il est nécessaire de lier un composant avec son attribut correspondant dans le backing bean. L’attribut binding d’un composant permet de réaliser cette liaison. JSF propose un ensemble de composants serveurs pour faciliter le développement d’interfaces graphiques utilisateur.

Ces classes sont des javabeans qui définissent les fonctionnalités de base des composants permettant la saisie et la sélection de données. Chacun de ces composants possède un type, un identifiant, une ou plusieurs valeurs locales et des attributs.

Ils sont extensibles et il est même possible de jwf ses propres composants. Le comportement de ces composants repose sur le traitement d’événements respectant le modèle de gestion des événements de JSF. Ces classes ne sont pas utilisées directement: Ces classes ne prennent pas en charge le rendu du composant. Pour chaque composant, il est possible de définir un ou plusieurs modèles qui se chargent du rendu de ce composant dans un contexte client particulier par exemple HTML.

L’association entre un composant et son modèle de rendu est réalisée dans un RenderKit: Par exemple, un objet de type UISelectOne peut être rendu sous la forme d’un ensemble de boutons radio, d’une liste ou d’une liste déroulante.

jsf 2.2

Chacun de ces rendus est défini par un objet de type Renderer.